· 

Quel type de riposte choisir ?

Il y a 1000 manières de riposter. Amusez-vous à jongler entre les différentes propositions.

 

Vous tenez à ne pas blesser le piqueur ? Préférez la pirouette et passez à autre chose en respirant un bon coup. S’il s’agit d’un inconnu qui vous nargue dans la rue, vous pouvez être insolent (sauf si il est 2h du matin et que vous êtes dans une rue déserte),  ou tentez de faire rire votre beau-père cynique avec une touche d’autodérision.

 

Si votre supérieur vous pique, lâchez-vous sur un compliment. Oui, surtout s’il a été désagréable avec vous, et que c’est en public, ça va le désarçonner. Et bien sûr, la vérité fait toujours son petit effet. Oui, vous avez bien pris 3 kilos, c’est la faute au chocolat.

 

Si vous êtes littéraire, la version « Intello » va vous ravir. Vous prendrez le temps de peaufiner votre riposte.

 

Les belliqueux quant à eux aiguiseront leurs silex avec la version « Crescendo ».

 

Que les festivités commencent !

Écrire commentaire

Commentaires: 0